Close
À PROPOS

Nous sommes la MySafe Society, une initiative novatrice d’approvisionnement sécuritaire sans but lucratif. Nous aidons à créer des possibilités de surveillance, d’éducation et d’aide cohérentes pour gérer la consommation de drogues et réduire les surdoses.

Plus de 15 000 Canadiens sont morts d’une surdose d’opioïdes depuis janvier 2016. Au cours des dernières années, les demandes d’accès à un approvisionnement en drogues plus sécuritaire se sont multipliées parmi les consommateurs de drogues, les responsables de la santé, les médecins, les dirigeants gouvernementaux et les groupes communautaires.

MySafe, le premier distributeur automatique d’opioïdes biométrique au monde, a été lancé en décembre 2019 au sein du quartier Downtown Eastside de Vancouver dans le cadre d’un projet pilote novateur de réduction des méfaits.

OBJECTIF

Fournir un moyen facile d’accéder à un approvisionnement plus sécuritaire en opioïdes de qualité pharmaceutique selon un horaire prédéterminé au moyen d’un distributeur automatique. L’accès aux médicaments est accordé après vérification de l’identité de l’individu au moyen de la technologie biométrique de balayage de la paume.

Les participants bénéficient d’une certaine autonomie et d’une certaine flexibilité quant au moment d’accéder à leurs médicaments et à l’endroit où les prendre. Cette façon peu coûteuse d’accéder à un approvisionnement sécuritaire en opioïdes est sécuritaire, évolutive et rentable.

MYSAFE EN CHIFFRES
3,573
Paquets Distribués
1
Emplacement Lancé
20
Nouvelles machines MySafe en attente de déploiement
APERÇU DU PROJET

Le projet MySafe réduit considérablement le risque de surdose en fournissant un opioïde de qualité pharmaceutique dont la puissance et la pureté sont connues.

Mark Tyndall in front of BC street art

COMMENT ÇA FONCTIONNE

PROCESSUS D’ADMINISTRATION DE MÉDICAMENTS MYSAFE
Ce qui rend MySafe si unique, c’est la fourniture de médicaments qui ne sont pas intégrés aux modèles médicaux traditionnels. Bien que les médicaments soient sécuritaires et réglementés, ils sont fournis d’une manière qui n’est pas stigmatisée et qui est exempte de jugement.
1
Phase One:
Assessment and Prescription
1
Interviewer les candidats potentiels.
2
Les candidats admissibles sont évalués par un médecin et passent un test de dépistage de drogues dans l’urine afin de fournir un échantillon de référence.
1
Phase 1 : Évaluation et prescription
3
L’évaluation médicale est effectuée par télémédecine ou en personne, y compris l’examen d’autres ordonnances actives.
4
Une ordonnance de comprimés d’hydromorphone est émise avec le dosage et le calendrier de distribution.
5
Les participants signent un formulaire de consentement qui décrit les attentes à l’égard du programme et acceptent de faire remplir leurs ordonnances au moyen de la machine MySafe avec un horaire de dose et de ramassage des doses.
2
Deuxième phase : Programmation et approvisionnement
6
Les participants se font scanner les paumes à la station d’inscription à l’aide d’un lecteur biométrique qui enregistre le motif de la veine de leurs paumes pour l’identification automatique.
7
MySafe est programmé pour permettre l’accès aux médicaments à un intervalle prescrit après la vérification d’identification biométrique.
8
Les médicaments sont distribués par un pharmacien dans des emballages préparés MySafe selon des procédures conformes à tous les règlements en vigueur des pharmacies.
9
La pharmacie livre les médicaments au site ou une personne désignée récupère les médicaments à la pharmacie et signe leur dépôt avant de les placer dans la machine MySafe.
Les médicaments sont distribués par un pharmacien dans des emballages préparés MySafe. Une personne désignée reçoit les ordonnances et les charge dans la machine MySafe.
3
Troisième phase : Administration de la distribution et de l’approvisionnement en toute sécurité
10
Les participants peuvent être observés lors de la prise de leur première dose. Après une introduction réussie, tous les médicaments seront consommés hors site.
11
L’ordonnance initiale est personnalisée jusqu’à une dose quotidienne maximale de 16 comprimés d’hydromorphone de 8 mg.
12
Le participant prend rendez-vous avec le médecin prescripteur une fois par semaine pendant le premier mois, puis une fois par mois par la suite, et il passe de nouveau des tests de dépistage de drogues dans l’urine au bout d’un mois.
13
Les activités des participants sont surveillées à distance et des rapports sont publiés régulièrement à des fins d’évaluation et de recherche.
La machine fournit des dossiers exacts en temps réel au moyen d’un site Web sécurisé et de rapports quotidiens automatisés, éliminant ainsi la nécessité de tenir des dossiers manuellement.
14
Des liens vers des services de santé et des services sociaux seront offerts aux participants tout au long du projet.
Leadership

Dirigé par une équipe qui a connu des décennies de succès en matière de réduction des méfaits, de santé publique et d’essais cliniques.

Le conseil d’administration de MySafe est composé d’experts médicaux qui sont des chefs de file en réduction des méfaits, en approvisionnement sécuritaire et en essais cliniques. Ces experts ont uni leurs forces pour former la MySafe Society afin d’offrir des initiatives d’approvisionnement plus sécuritaire à l’échelle nationale. Les biographies des membres du conseil d’administration de la MySafe Society se trouvent ci-dessous.

2019
Date d’établissement de MySafe

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Dr Mark Tyndall est l’un des plus grands experts du Canada en matière de réduction des méfaits, de santé publique et de transmission des maladies infectieuses. Épidémiologiste et spécialiste des maladies infectieuses ayant reçu une formation de Harvard, son travail est axé sur le VIH, l’hépatite C et les infections liées à l’utilisation de drogues injectables. Il a reçu de nombreux prix de carrière et est l’auteur de plus de 250 articles de recherche évalués par des pairs. Le Dr Tyndall est professeur à l’École de la population et de la Santé publique de l’Université de la Colombie-Britannique et ancien directeur du British Columbia Centre for Disease Control (BCCDC) et l’administrateur de la santé provinciale de la Colombie-Britannique. Le Dr Tyndall est le fondateur de la MySafe Society.

CONSEIL D’ADMINISTRATION

La Dre Andrea Sereda est diplômée de la Schulich School of Medicine et concentre ses efforts sur les programmes à risque dans la rue. La Dre Sereda travaille au London Intercommunity Health Centre (LIHC), où elle est médecin principale pour Street Level Women at Risk (SLWAR). Elle aide les femmes à demeurer plus en sécurité lorsqu’elle consomme des substances et travaille à des objectifs de santé plus vastes comme le traitement du VIH, de l’hépatite C et d’autres troubles de santé mentale. Elle dirige un programme d’approvisionnement sécuritaire à domicile depuis quatre ans et prend soin de 120 patientes. En 2018, la Dre Sereda a été reconnue comme l’une des 40 meilleures jeunes de moins de 40 ans au Canada.

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Dr Ed Mills est professeur au département des méthodes de recherche en santé, des bases factuelles et des retombées de l’Université McMaster et à l’École de santé publique de l’Université du Rwanda. Épidémiologiste clinique et statisticien diplômé d’Oxford, il a passé les vingt dernières années à diriger de grands essais cliniques et des évaluations de mégacohortes. Il a beaucoup travaillé avec les ministères de la Santé à l’établissement de nouvelles lignes directrices et a publié plus de 400 articles scientifiques révisés par des pairs et plusieurs livres. En outre, il a développé un logiciel pour l’analyse bayésienne des essais cliniques et des essais adaptatifs prospectifs.

Partisans de la communauté

Atira Women's Resource Society
CAPUD: The Canadian Association of People Who Use Drugs
OPS: Overdose Prevention Society
London InterCommunity Health Centre.png
Chapman's Pharmacy
Solid Outreach, Victoria, BC

Partisans de la communauté

AVI Health and Community Services
CASS: Canadian Association for Safe Supply
Raincity Housing
Island Health
MSTH: Moms Stop the Harm
Canadian Drug Policy Coalition
BC Centre on Substance Abuse
City of Vancouver
Vancouver Coastal Health
CSSDP: Canadian Students for Sensible Drug Policy
BC/Yukon Association of Drug War Survivors
Downtown Vancouver Business Improvement Association
Dispension Industries
First Nations Health Authority
Vancouver Police
Halifax Area Network of Drug Using People
Dr. Peter Aids Foundation
Halifax
T'Sou-Ke First Nation
British Columbia Assembly of First Nations
Talking Dog Communications
EMPLACEMENTS DU PROJET MYSAFE

Cinq nouvelles machines seront livrées en Août 2020 à des partenaires communautaires établis à Vancouver, Victoria, London et Dartmouth.

1
Pharmachoice / CAPUD
68 Highfield Park Drive,
Dartmouth, NS
1
Chapman’s Pharmacy Addiction Clinic / LIHC
648 Dundas St E,
London, ON
3
OPS Overdose Prevention Site
58 E Hastings,
Vancouver BC
SOLID / Dark Star
857 Caledonia,
Victoria, BC
ATIRA
Howard Johnson Hotel, 1176 Granville Street,
Vancouver, BC
RainCity Housing
616 Powell St,
Vancouver, BC
1
1
3
BC
OPS Overdose Prevention Site
58 E Hastings,
Vancouver BC
BC
SOLID
857 Caledonia,
Victoria, BC
BC
ATIRA
Howard Johnson Hotel,
‍1176 Granville Street,
Vancouver, BC
BC
RainCity Housing
616 Powell St,
Vancouver, BC
ON
Chapman’s Pharmacy Addiction Clinic / LIHC
648 Dundas St E,
London, ON
NS
Pharmachoice / CAPUD
68 Highfield Park Drive,
Dartmouth, NS
TRAVAILLEZ AVEC NOUS

Il est temps de changer le paysage de l’approvisionnement sécuritaire.

RÉPERCUSSIONS DE LA CRISE DES SURDOSES
$
3.49
B
Coût de la consommation d’opioïdes au Canada (annuel)
14,700
+
Décès liés à la consommation d’opioïdes entre janvier 2016 et septembre 2019
19,490
Hospitalisations pour intoxication aux opioïdes entre janvier 2016 et septembre 2019
17,000
+
Surdoses suspectées d’être liées aux opioïdes entre janvier 2016 et septembre 2019
Données tirées de:
1. Rapport sur les coûts et les méfaits de l’usage de substances au Canada, Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances, 2018.
2. Méfaits associés aux opioïdes au Canada, Gouvernement du Canada, 2020.